Rechercher
  • Pascal THOMAS

Nadine, PPL, met le cap sur l'aventure

Dans mes Alpes natales, j’ai toujours aimé me poster sur un piton bien exposé, et admirer les trajectoires parfaites des oiseaux.

Je me suis alors promis d’essayer le delta plane, quand l’un d’entre eux a frôlé la paroi proche d’un refuge de Savoie.

Comment exprimer les fourmillements qui se déclenchent devant une démonstration de Wingsuit ou encore les volutes d’un planeur?

Alors je me suis lancée,; en 2014 en arrivant à la Réunion, pour ma première leçon de pilotage.



C’est pour ça que je l’ai fait, mes montagnes vues d’en haut, c’est trop beau!

Ma formation a débuté sur un Robin 2160, le F-GC. Ensuite, elle s'est poursuivie en Haute Garonne.

Pendant trois semaines intensives sur un DR400 120 du club Jean-Marie Bonafé du Muret, j’ai pu réaliser la navigation des 150 Nm entre Toulouse, Agen, et Tarbes.

Deux mois plus tard, nouvelles vacances à Toulouse, et derniers réglages avant le grand jour : L'examen du PPL, réussi un vendredi d’octobre 2016 par un grand beau temps.

Trop fière de pouvoir emmener ma copine Nelly en vol le dimanche suivant.

Depuis je savoure les balades avec les amis, en parcourant le Sud Ouest métropolitain et La Réunion, survolant la Montagne Noire ou le Piton de la Fournaise en éruption.

En Septembre 2017, je suis partie sur les traces des pionniers de l’aéropostale.

J’ai commencé par saliver devant la précision incroyable des pilotes de la PAF venus pour l’occasion, au départ du fameux Raid Latécoère et des 100 ans des usines du même nom.


Le Raid Latécoère.

Décollage de Toulouse Francazal, destination Dakar et Saint Louis du Sénégal.

Ce fut ma première expérience réelle de gestion de la radio en Anglais, pour toute la partie espagnole du raid, alors que je venais de valider mon test de langue.

Bon! D'accord! Quelques incompréhensions momentanées (j’adore faire répéter…) avec le contrôleur de Grenade, mais on est arrivé à s’entendre, sans mettre la panique dans le trafic local.




Les pilotes du raid Latécoère 2017 avec les super pros de la PAF à francazal

Puis c'est le premier gros test personnel, après un décollage funky de Nouadibou (Mauritanie) avec 2000 ft au vario. J’ai eu l’occasion de vérifier les messages de mes instructeurs, parce que voler sans visibilité c’est grosse galère et le cerveau qui raconte des bêtises (sans blagues, zut mais c’est vrai).

Plongée vers le Sud et le Sénégal, avec trois heures de vent de sable devant moi. Heureusement, à trois pilotes, l’expérience et les compétences se cumulent pour assurer les 4H30 de vol et atterrir proprement à Dakar. Je me suis donc promise de refaire sérieusement du VSV avec instructeur.




La prochaine fois, c’est moi qui pose à Tarfaya après des heures d’entraînement aux atterros courts.

François, Valérie, on compte sur vous pour le perfectionnement!

6 vues

Contactez-nous !

Aérodrome de Pierrefonds

+262 692 85 30 66

+262 692 10 50 39

+262 693 92 77 03

© 2020 Aéroclub de la Réunion - Tous droits réservés. Mentions légales

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram